Accueil

Le MMA ou Mixed Martial Arts est le sport de combat le plus populaire et le plus rentable aux USA actuellement. Devançant la boxe, il rafle également l’audience sportive aux États-Unis après le football, le baseball et le basket-ball. À la différence des arts martiaux qui n’ont chacun qu’une seule spécialisation, le freefight est un sport pluridisciplinaire où les pratiquants maîtrisent diverses techniques de combat, souvent variées.

 

Organisations de MMA : la France bien derrière les États-Unis et le Japon !

La pratique du MMA n’aurait pas été populaire sans les compétitions arrangées par les organisations qui en assurent en même temps la médiatisation. Celles-ci sont essentiellement connues dans l’établissement des règles. Les billets d’entrée dans les combats organisés « en cachette » notamment, puis l’audience du pay-per-view rendaient la discipline extrêmement populaire.

Par ailleurs, les États-Unis et le Japon sont les principaux pays où le combat libre a été vraiment initié. Le géant américain UFC (Ultimate Fighting Championship) par exemple est l’organisation la plus réputée et est géré par l’entreprise Zuffa. Établi à Las Vegas, il organise deux tournois par mois dans divers pays, dont le Japon, le Royaume-Uni, l’Allemagne, le Brésil, et le Canada. Le Bellator MMA est la seconde organisation américaine à succès. Au Japon, il y a l’organisation DREAM du Fighting and Entertainment Group. Celui-ci compte plusieurs combattants français.

mma-franceEn France, les combats arrangés et médiatisés selon les règles du MMA sont interdits. Mais l’organisation AtchProduction est spécialisée dans le Grappling et le Pancrace qui sont autorisés dans le pays. En savoir plus sur la page le MMA en France.

Enfin, plusieurs autres entités organisent des combats MMA dans un octogone ou sur un ring, notamment Rumble on the Rock (Hawaii), World Extreme Cagefighting (États-Unis), TKO Major League MMA (Canada), Cage Rage (Angleterre), M1-Global (Russie), et Konfrontacja Sztuk Walki (Pologne).