Opération naturellement impossible que l’établissement d’un top objectif des 10 meilleurs combattants de MMA. Outre l’influence inévitable des sympathies naturelles de tel fan pour tel sportif, le choix des critères de classement est à lui seul la garantie qu’à peu près personne ne tombera d’accord. Surtout que ces critères peuvent être d’autant plus nombreux en MMA que le crédit donné à un combattant va au-delà de ses seules performances. Entre autres, la popularité peut être prise en compte, attendu qu’elle joue autant sur son crédit auprès du public que sur les opportunités de combat qui lui seront offertes.

Bref : en toute prudence et toute subjectivité, qui sont, à ce jour, les 10 meilleurs combattants de MMA ? Voici une proposition de noms connus et reconnus, mais aussi de quelques uns qui mériteraient de l’être davantage.

10) Justin Gaethje en embuscade

« The Highlight » a manqué l’occasion d’entrer dans l’Histoire en ne parvenant pas à devenir le seul homme à avoir battu Khabib Nurmagomedov lors de leur rencontre le 24 octobre 2020 à l’UFC 254. C’est Charles Oliveira qui a eu le privilège de remporter le titre de champion UFC des poids légers laissé vacant par le Russe après qu’il a pris sa retraite. Bataille perdue ne veut pas dire guerre perdue : les 19 KO/TKO infligés par Gaethje dans sa carrière sont là pour rappeler quel grand combattant il est. Ayant vaincu Michael Chandler le 6 novembre dernier (UFC 268), il vise maintenant cette ceinture que ses exceptionnelles performances lui font largement mériter.

9) Charles Oliveira, le champion dont on ne parle pas assez

Enfin consacré champion UFC des poids légers face à Michael Chandler, il semble que « do Bronx » commence enfin à bénéficier de la popularité qu’il mérite. Le Brésilien de 32 ans n’a « plus qu’à » défendre son titre pour enfin faire comprendre à tous qu’il fait partie des sportifs les plus performant à avoir fait partie de sa catégorie. On aurait tort de trop facilement le condamner face à un Justin Gaethje prêt à tout pour s’imposer : combattant expérimenté, excellent en grappling, Oliveira ne se laissera pas dompter facilement.

Charles Oliveira

8) Stipe Miocic, le distributeur de KO

Le fait que l’Etats-unien de 39 ans ait perdu son titre de champion UFC des poids lourds ne doit en aucun cas faire oublier quel sportif il est. Avec son 20-4-0 et sa boxe ravageuse, Miocic est un des plus grands combattants de la décennie. Nul ne saurait dire ce que l’avenir lui réserve : sa probable revanche contre NGannou et sa possible rencontre avec Gane en décideront.

7) Francis NGannou, la star des poids lourds

L’actuel champion UFC des poids lourds sait faire parler de lui, mais pas seulement parce qu’il dispose d’un grand sens de la communication. C’est bien sûr avant tout un très grand boxeur, propulsé au premier rang de sa catégorie depuis qu’il a vaincu Stipe Miocic à l’UFC 260 (27 mars 2021). Son piédestal tremble-t-il cependant déjà ? Tout dépendra de l’issue de son combat contre un certain Ciryl Gane qui promet d’être bientôt l’un des très grands noms du MMA.

6) Valentina Shevchenko, reine des poids mouches

La Kirghiz de 33 ans occupe un trône qu’elle défend bec et ongles. Champion UFC des poids mouches depuis le 8 décembre 2018 et l’UFC 231, elle a déjà écrasé six rivales et paraît indéboulonnable. « Bullet » est une sportive remarquablement polyvalente et sans conteste d’un des 10 meilleurs combattants de MMA à l’heure actuelle.

5) Demetrious Johnson, une machine à tuer dans un corps de souris

Un peu perdu de vue par le public de l’UFC depuis 2019 et son passage en ONE Championship, « Mighty Mouse » est l’un des plus brillants poids mouches ayant jamais pénétré un octogone. 1M60 et 61kg d’énergie et de savoir-faire. Son palmarès parle pour lui : 30-4-1. L’ancien champion UFC, invaincu entre 2011 et 2018 et qui bénéficie notamment d’un cardio exceptionnel, reste à 35 ans l’un des meilleurs combattants que l’on puisse voir dans sa catégorie et sans conteste l’un des 10 meilleurs combattants de MMA.

4) Israel Adesanya, la boxe avant tout

C’est à raison que le Nigerian est surnommé « The Last Stylebender ». Car oui : quel style ! Précises, techniques et souvent définitives, ses frappes sont une véritable démonstration de maîtrise. 15 KO/TKO sur 21 victoires et aucune victoire par soumission : voilà un homme qui parle avec ses poings, ses pieds, ses coudes et ses genoux, mais toujours avec une précision et une esthétique qui ne peuvent que passionner le public.

3) Amanda Nunes, « discrète » et efficace

Si les combattants qui savent se mettre en scène méritent que leur sens de la communication soit souligné, ceux qui recherchent la performance sportive sans se soucier de rien d’autre le méritent au moins autant. « Lioness » fait partie de cette seconde catégorie. Invaincue depuis 2014, championne UFC des poids coqs depuis 2016, championne UFC des poids plumes depuis 2018 (titres qu’elle a défendus avec succès jusqu’à ce jour), elle fait le bonheur par son style extrêmement offensif (13 KO/TKO sur 21 victoires !). Une très grande championne qui ne s’embarrasse pas de coups de com’ ni d’aucun procédé visant à créer le buzz ou à teaser le public plus que de raison. Elle combat. Et elle combat magnifiquement.

2) Kamaru Usman, le presque invaincu

Malencontreusement battu par un combattant bien moins performant que lui en 2013, « The Nigerian Nightmare » ne mérite certainement pas cette petite ombre à son incroyable tableau. Champion UFC des poids mi-moyens depuis l’UFC 235 (2 mars 2019) et ayant déjà défendu cinq fois son titre avec succès, il fait partie des très grands et mérite amplement sa place dans ce top des 10 meilleurs combattants de MMA.

Jon Jones

1) Jon Jones, l’indétrônable

« Bones » fait généralement consensus, que ce soit parmi les fans ou parmi les spécialistes. Ce n’est pas seulement pour le superbe 26-1-1 du champion de 34 ans, mais aussi pour le spectacle de sa maîtrise technique, pour ses coups de pied ravageurs et, bien sûr, pour son incroyable record personnel en tant que champion UFC des poids mi-lourds. Il est même parvenu à sublimer l’humiliation d’avoir perdu son titre à la suite d’un contrôle anti-dopage, en le retrouvant aussitôt et avant que quiconque ait pu s’en emparer. Ce faisant, il en demeure le seul détenteur depuis 2011. Osons quand même le dire : si Jon Jones occupe cette première place très méritée, c’est aussi et surtout parce que le fantastique Georges St-Pierre a pris sa retraite.