Loin derrière le combattant MMA le plus riche, les revenus générés par les sportifs professionnels en MMA sont extrêmement variables. Là où certains doivent aller jusqu’à mettre des cagnottes en ligne pour se financer avant un événement, d’autres bénéficient de contrats et de gains annexes qui paraissent démesurés.

Dans ce sport, le prestige est essentiel et il est amené à la fois par les compétences sportives et par le sens du spectacle, grâce auquel chacun parvient à augmenter la visibilité de ses combats et à se rendre davantage indispensable. Les réseaux sociaux jouent aussi, bien entendu, un rôle essentiel dans la communication et l’image.

Si Conor McGregor est aujourd’hui bien connu pour être le combattant MMA le plus riche, il n’est cependant pas le seul à bénéficier d’une manne spectaculaire.

Quels sont les combattants dont les revenus sont les plus imposants ? Quels sont leurs propres gains ?

1) Conor McGregor : 5 020 000 dollars

Le Notorious est donc largement le combattant MMA le plus riche. Et pour cause. Outre les revenus générés par ses combats, celui qui est aussi un véritable homme d’affaires bénéficie de contrats de sponsoring avec des marques prestigieuses (Reebok, Foots of Fight et même… Burger King) et a su investir son argent, comme avec le très rentable lancement de son propre whisky, Proper No. Twelve. Ses récents déboires avec sa blessure en plein combat n’ont donc pas même fait trembler le piédestal financier du haut duquel il peut contempler le reste de la profession.

Conor McGregor

2) Kamaru Usman : 1 382 000 dollars

Le deuxième combattant MMA le plus riche est déjà loin derrière le premier. Cet écart en dit long sur le succès et les rentrées d’argent de Conor McGregor, qui n’a en fait été surpassé que par l’immense champion Khabib Nurmagomedov avant que celui-ci ne prenne sa retraite. Il pesait en effet plus de 6 000 000 de dollars de revenus… ! Il n’en demeure pas moins exact que l’incroyable États-unien, invaincu depuis 2013 et champion UFC des poids mi-moyens depuis 2019, est lui aussi à la tête d’une confortable fortune. Son dernier combat, contre Jorge Masvidal à l’UFC 261, lui a à lui seul rapporté 692 000 dollars.

3) Israel Adesanya : 1 082 000 dollars

Troisième combattant MMA le plus riche, The Last Stylebender porte bien son surnom. Brillant sportif ayant infligé 15KO/TKO, ses combats sont un spectacle qui passionne les amateurs même les moins informés et fait grimper sa cote. Champion des poids moyens depuis 2019, le Nigerian affiche une seule défaite contre 21 victoires. Ses revenus ont décollé depuis l’UFC 236 du 13 avril 2019. Si ses rencontres précédentes ne lui avaient jamais rapporté plus de 180 000 dollars, il gagne à partir de cette date plus de 400 000 dollars, puis plus de 500 000 à partir de l’UFC 248 du 7 mars 2020.

4) Dustin Poirier : 1 070 000 dollars

Sur les talons d’Israel Adesanya, Dustin Poirier fait partie des combattants les plus populaires de l’UFC. Il semble d’ailleurs que ses revenus moyens doivent connaître une nette augmentation dans un proche avenir. Ses deux derniers combats lui ont, en effet, rapporté des sommes folles en comparaison des précédents. A l’été 2020, son record absolu est un revenu de 370 000 dollars tiré de l’événement dont il occupe la Main Card : UFC on ESPN 12 : Poirier vs. Hooker. Sa performance ce jour-là est un palier dans sa carrière et il devient définitivement une star du MMA en battant ensuite deux fois d’affilée Conor McGregor. Leur premier combat à l’UFC 257 lui rapporte 1 070 000 dollars. Le suivant à l’UFC 264 lui permet d’engranger 1 021 000 dollars. Poirier ne deviendra peut-être pas à son tour le combattant MMA le plus riche, mais il y a fort à parier qu’il continuer à grimper vers les sommets.

5) Stipe Miocic : 790 000 dollars

Stipe Miocic connaît des revenus assez stables depuis cinq ans… mais quel revenus, même si on est déjà loin des premiers records de ce top ! Depuis l’UFC 203 du 10 septembre 2016, il a vu ses gains par combat plus que tripler par rapport à la précédente période de sa carrière. Son record personnel pour une soirée est de 830 000 dollars lors de l’UFC 241 du 17 août 2019. Aux 750 000 dollars de son salaire (il a touché cette même somme plancher pour chacun de ses quatre derniers combats), il a pu ajouter 50 000 dollars au titre de la Performance of the Night et les 30 000 dollars de la fight week incentive pay, autrement dit le bonus promotionnel versé par Reebok et jadis appelé Reebok pay.

6) Andrei Arlovski : 711 000 dollars

Le fight week incentive pay est, d’ailleurs, une source non négligeable des revenus d’Andrei Arlovski. Il est en effet sponsorisé par la marque depuis l’UFC 191 du 5 septembre 2015. Ses derniers combats lui ont systématiquement rapporté entre 300 000 et 350 000 dollars, permettant au Biélorusse de demeurer un des combattants MMA les mieux payés. Le Pitbull est cependant aussi un combattant en fin de carrière : âgé de 42 ans, il combat en effet depuis… 1999 !

Andrei Arlovski

7) Michael Chandler : 615 000 dollars

L’ancienne figure du Bellator a vu ses revenus décoller grâce à son entrée en UFC en 2021. Si cinq combats en Bellators lui avaient rapporté un total de 254 000 dollars, ses deux prestations en UFC lui ont en effet permis de gagner 253 500 dollars pour la première et 380 000 pour la seconde.

8) Francis Ngannou : 580 000 dollars

Quoique combattant en UFC depuis 2015, le Français semble être sur une belle pente ascendante. Désormais champion des poids lourds, il peut aussi teaser un public de plus en plus nombreux grâce à son combat annoncé contre le jeune génie Ciryl Gane le 22 janvier 2022. Il paraît impossible que ce grand champion ne fasse pas un net progrès dans ce classement durant les années à venir.

9) Jan Blachowicz : 540 000 dollars

Jan Blachowicz a atteint la consécration à la fois sportive et financière en 2020. Sacré champion UFC des poids mi-lourds contre Dominick Reyes, il a gagné successivement grâce à ce combat et au suivant 430 000 puis 540 000 dollars. Une sacrée marge de progression quand on considère que son record était jusqu’alors de 160 000 dollars. A lui de savoir surfer sur sa propre hype pour demeurer un combattant en vue, confirmer son excellent niveau et voir encore progresser ses revenus.

10) Jorge Masvidal : 532 000 dollars

Dernier de ce classement, mais pas des moindres car Jorge Masvidal est une star. Ses 50 combats menés depuis 2003 font de lui une des figures historiques du MMA. Il n’est pourtant jamais parvenu à s’imposer non plus comme étant un des meilleurs combattants, du fait de ses résultats trop inégaux. La plupart de ses prestations lui ont d’ailleurs rapporté moins de 100 000 dollars, jusqu’aux cinq dernières qui ont marqué une nette progression de ses revenus. Summum atteint grâce à ses deux combats (perdus) contre Kamaru Usman 530 000 puis 532 000 dollars.