En MMA, être un bon combattant ne fait pas tout. Pour accéder aux sommets de la popularité, multiplier les fans, se voir offrir de nouvelles opportunités et donc… augmenter conséquemment ses revenus, il faut aussi avoir le sens de la scène. Il faut offrir au public plus que des performances sportives. Il faut lui offrir un personnage dont il voudra suivre les vicissitudes. Dont il aura soif de connaître les prochains événements qui jalonneront sa carrière.

Conor McGregor est sans doute le combattant qui a le mieux compris cela. Ce n’est pas pour rien qu’on le surnomme « The Notorious ». Sa fortune est aujourd’hui conséquente, certes du fait de sa carrière, mais aussi parce qu’il a su diversifier ses sources de revenus et faire fructifier son patrimoine.

A ce stade de sa carrière, à combien peut-on évaluer la fortune de Conor McGregor ? Quelles en sont les sources ? Vers quels nouveaux projets cela va-t-il le mener ?

La star des stars du MMA ?

Conor McGregor navigue actuellement en pleine tempête. Sa double défaite face à Dustin Poirier (24 janvier et 10 juillet 2021), chaque fois par TKO, laisse planer des doutes quant à la suite de la carrière. Le second TKO tient cependant davantage de l’accident du fait de l’inquiétante fracture du tibia qui a mis fin au combat. S’il balaie d’office toute éventualité de retraite, il semble en tout cas que le Conor McGregor stratosphérique ne soit plus d’actualité.

On serait pourtant ingrat de bouder un tel combattant. Même si ses meilleures années dans le MMA semblent être derrière lui, il demeure une figure incroyable de ce sport, bénéficiant d’un réseau ultra développé de fans. Même éventuellement moins performant, il est toujours l’un des meilleurs combattants du monde. Même moins spectaculaire – car il semble avoir mis de l’eau dans son vin au niveau de ses coups d’éclat et de son trash talk –, il reste un incontournable homme de scène.

Sa fortune en témoigne autant que son palmarès. Le patrimoine qu’il a su accumuler et les cachets qu’il touche en diverses occasions méritent d’être détaillés.

Une fortune bâtie dans le MMA

La fortune de Conor McGregor a bien sûr pour origine première et essentielle le MMA. Mieux que d’être le combattant le mieux payé au monde, il semble même que Conor McGregor soit tout simplement le sportif le mieux payé au monde. C’est en tout cas vrai si l’on en croit le magazine Forbes, une des références absolues dans le monde de l’économie. Dans une publication de mai 2021, McGregor y est placé au premier rang avec 180 millions de dollars de revenus annuels, devant Lionel Messi (130 millions) et Cristiano Ronaldo (120 millions).

Son seul dernier combat contre Dustin Poirier lui a rapporté 22 millions de dollars.

Mais le plus incroyable est que ses revenus du MMA ne constituent pas la part la plus importante du total. Car si l’homme est un combattant doublé d’un communicant hors pair, il a aussi le sens des affaires et a su faire fructifier son image.

Conor McGregor

Des mannes multiples

Un chouchou pour les sponsors

Comme toute personne bénéficiant d’une forte renommée, le champion est sollicité par des entreprises désireuses de l’associer à leur image. Le sponsoring joue ainsi un autre rôle dans le développement de la fortune de Conor McGregor. Il faut dire que, outre ses succès sportifs, l’homme est aussi une vitrine de premier ordre du fait de sa popularité sur les réseaux sociaux : près de 9 millions d’abonnés sur Twitter et plus de 42 millions sur Instagram.

Les marques de sport ne sont, bien entendu, pas en reste. Reebok est ainsi l’un des plus anciens sponsors du sportif, puisque leur collaboration est ininterrompue depuis janviers 2015.

Mais une figure comme Conor McGregor attire naturellement les investisseurs de domaines très divers. Ainsi la marque Beats Electronics LLC, aussi voire davantage connue sous le nom de Beats by Dre, le sponsorise-t-elle depuis mai 2017.

Dans une autre branche des nouvelles technologies, Conor McGregor est aussi devenu depuis novembre 2000 un personnage de jeu vidéo, plus précisément en étant jouable dans le jeu free-to-play Dystopia : Contest of Heroes.

Enfin, le fait d’être associé à de brillants résultats sportifs et à une santé en acier n’a pas empêché Conor McGregor de devenir ambassadeur pour la chaîne de fast food Burger King depuis mars 2018.

Tous ces sponsors représentent bien entendu une manne pour Conor McGregor. Cependant, aucun n’atteint la réussite qu’a représenté la création du whisky auquel son nom est associé.

Proper No. Twelve : son plus grand succès

Ici se situent encore des revenus tout autres mais pas moindres, tout au contraire. C’est même en la matière que se découvre le revenu essentiel qui assure la fortune de Conor McGregor. Au premier rang des bénéfices qu’il engrange se trouve en effet sa propre marque de whisky. Celle-ci a été lancée en septembre 2018. Il lui a donné le nom de Proper No. Twelve. Le nom a été choisi en hommage au district de Dublin 12, dans lequel le champion a grandi.

Le succès est immédiat et énorme. D’abord commercialisé dans les seuls Irlande et États-Unis, le produit est aussi exporté dès l’année suivante en Australie, au Canada, en Nouvelle-Zélande, au Royaume-Uni et en Russie. Moins de trois ans après la création du Proper No. Twelve, McGregor empoche une nouvelle fortune en revendant la majorité de ses parts à l’entreprise états-unienne de spiritueux Proximo Spirits pour la somme de 600 millions de dollars qui sont partagés entre lui et ses associés.

Roots of Fight : le dernier coup commercial en date

Une autre source de revenus récente lui vient de la marque de vêtements Roots of Fight. Celle-ci connaît depuis 2014 un succès qui ne s’est plus démenti. Spécialisée dans les vêtements représentant des figures mythiques de sport de combat, elle a d’abord connu le succès grâce à un post Instagram de Dwayne « The Rock » Johnson et est demeurée iconique pour les fans de grands champions. Une manne que ne pouvait laisser passer Conor McGregor : début 2021, c’est l’annonce du lancement d’une nouvelle gamme en son honneur.

Des vêtements à son effigie sont bien sûr produits. Mais ce n’est pas tout, puisque certains de ses symboles récurrents sont aussi mis à l’honneur. Outre son surnom de « The Nororious », le nombre 12 et l’inévitable trèfle irlandais constituent les matériaux récurrents de cet ensemble de t-shirts, pulls, pantalons, sacs, etc. vendus de 40 à 110 dollars.

Et demain ?

Quels lendemains la fortune de Conor McGregor va-t-elle connaître ? Tout va, bien entendu, dépendre des décisions du champion quant à son avenir, que ce soit dans le sport ou dans les autres domaines auxquels il est désormais lié.

Sa carrière sportive, en tout cas, est pour le moment suspendue à la guérison de sa fracture du tibia, comme l’a récemment expliqué Dana White. L’opération effecutée dès après son combat contre Dustin Poirier semble s’être parfaitement bien passée et un retour est sensément supposé dès 2022. De quoi continuer à alimenter la « marque » Conor McGregor qui est loin d’avoir épuisé tout son potentiel.

Immense figure du MMA auquel on doit en grande partie la popularité actuelle de ce sport, il va sans dire qu’il demeurera un personnage incontournable, une légende suivie dans le monde entier, pendant comme après sa carrière de combattant.