Le MMA ou mixed martial arts est un acronyme désignant un sport de combat combinant la lutte et le pugilat. Avec l’avènement de l’UFC dans les années 90, la popularité du MMA n’a cessé de croître et désormais, ce sport compte des millions d’adeptes et de fans dans le monde. Jugé trop violent, un arrêté ministériel datant de 2016 a explicitement interdit la diffusion et l’exercice du MMA sur le sol français. En effet, la législation française interdit les sports qui autorisent les coups au sol comme les Arts Martiaux Mixtes donc. Mais plusieurs années se sont écoulées depuis cet arrêté ministériel et il était temps qu’on refasse le point sur la situation du MMA en France. Alors, le MMA est-il toujours interdit en France ? Enquête !

Le MMA : désormais légal en France

[toc]

Non, vous ne rêvez pas, le MMA a bel et bien été légalisé en France. En effet, le ministère du sport a décidé de déléguer à la fédération française de boxe la tâche d’entourer la pratique des arts martiaux mixtes en France. Depuis le février 2020 donc, le MMA est officiellement autorisé en France, ce que les amateurs de la discipline n’ont pas manqué de saluer sur les réseaux sociaux. En effet, le MMA est l’un des seuls sports de combat qui n’avaient toujours pas obtenu les agréments nécessaires afin d’être pratiqués et diffusés en France comme d’autres de la sorte. Mais c’est désormais de l’histoire ancienne, car le MMA est enfin autorisé et légal en France !

Pour parvenir à lever l’interdiction qui pesait sur le MMA, la ministre du sport avait alors demandé l’avis du CNOSF (Comité olympique français). Ce dernier n’a pas tardé à donner son feu vert, suite auquel la législation française sur le sport a décidé de lever l’interdiction qui pesait sur le MMA. À noter que la France est l’un des tout derniers pays en Europe qui n’avait toujours pas autorisé le MMA en raison de son image sulfureuse. En effet, les arts martiaux est le seul sport de combat qui autorise des coups de poing, de pied, de genou, de coude, sans parler des coups au sol et des étranglements, le tout dans une cage fermée. En matière de sport familial, on a vu mieux !

La France : le dernier pays d’Europe à autoriser le MMA

Les amateurs et les passionnés de MMA peuvent souffler désormais que leur sport favori est légal en France. Mais saviez-vous que la France est l’un des derniers pays en Europe à avoir autorisé la pratique et la diffusion officielle du MMA sur son territoire national ? En effet, alors que le MMA est autorisé depuis de nombreuses années déjà dans de nombreux pays d’Europe, il a fallu patienter jusqu’en février 2020 pour que la France légalise ce sport. Néanmoins, l’interdiction officielle de ce sport sur le sol français ne l’a pas empêché de proliférer en France, loin de là.

Selon des chiffres rapportés par nos enquêteurs, la France comptait entre 30,000 et 50,000 adeptes de MMA, bien avant que ce dernier ne soit officiellement légalisé en février 2020. Des chiffres impressionnants qui montrent tout l’intérêt que portent les Français à ce sport à l’image controversée. Maintenant que le MMA est légal en France, il faut s’attendre à une recrudescence de ces chiffres et nous allons très certainement assister à la création de plusieurs salles de sport dédiées à la pratique de ce sport. D’autre part, plusieurs tournois, championnats et compétitions liées au MMA vont très certainement se dérouler en France désormais.

C’est quoi le MMA au juste ?

Si le MMA n’a plus aucun secret pour vous, on vous recommande de passer au chapitre suivant de cet article. En revanche, si vous avez du mal à comprendre en quoi consistent vraiment les arts martiaux mixtes, on se propose de vous le définir en quelques phrases toutes simples. Et pour définir le MMA, reprenons les termes de Youenn Lebeau, ancien professionnel du MMA. Selon Youenn donc, les arts martiaux mixtes sont un sport de combat qui combine plusieurs sports de combat à ceci près que ces derniers sont exemptés de leurs meilleures techniques pour les autoriser dans un seul et même combat.

Pour faire simple donc, le MMA est la compilation de plusieurs sports de combat dans un seul. Ne soyez donc pas étonné si vous voyez des prises de judo, ou des techniques de boxe dans un combat de MMA. Plus étrange, des techniques issues de sports comme le Muay-Thaï et la savate française peuvent également intervenir dans un combat de MMA. Bref, si vous songez à pratiquer le MMA, attendez-vous à utiliser aussi bien vos pieds que vos mains. Pour en savoir plus sur comment parier sur le MMA en France, nous avons les réponses à vos questions !

Qu’est-ce qui est autorisé en France ?

Le MMA est un peu le bad boy des sports de combat. Véhiculant une image controversée, voire sulfureuse, c’est le seul sport de combat qui autorise des coups au sol. Cette règle qui autorise un combattant à frapper son adversaire lorsque ce dernier est au sol n’a pas été jugée admissible en matière d’éthique par le ministère du sport en France. C’est pour cette raison notamment qu’il a fallu attendre aussi longtemps avant que le MMA ne soit officiellement légalisé. Comme on l’a déjà mentionné, un arrêté ministériel qui date de 2016 avait explicitement annoncé l’interdiction de tout sport qui autorise les coups au sol.

Néanmoins, la situation a beaucoup évolué depuis, et le MMA est désormais légal en France, avec quelques exceptions toutefois. En effet, si vous songez à débuter en MMA, sachez que les coups au sol sont interdits. Pour pratiquer le MMA comme il se doit et pouvoir recourir à toutes les techniques de ce sport, un certain niveau de maîtrise et de pratique est exigé. Ainsi, les coups au niveau du coude, ou n’importe quel autre coup qui peut blesser les articulations, sont formellement interdits pour les débutants. D’autre part, le MMA s’appuie sur un ensemble de règles et tout n’est pas autorisé dans ce sport de combat, y compris pour les professionnels.

Ce qui est interdit en MMA

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, tout n’est pas autorisé en MMA. En dépit de l’image très controversée qu’il véhicule, à juste titre, le MMA s’appuie sur certaines règles et les professionnels de ce sport ne sont pas autorisés à faire tout ce qui pourrait leur passer par la tête. Ainsi, les coups de pied et les coups de genou portés au niveau du visage sont formellement interdits, et ce quelle que soit la compétition où se déroule le combat en question.

D’autre part, les morsures, les coups qui visent les yeux, le dos ou l’arrière de la tête ne sont pas autorisés non plus. Enfin, il est strictement interdit pour un professionnel du MMA de piétiner son adversaire lorsque ce dernier est au sol. De même, il est formellement interdit de frapper son adversaire en s’élançant sur lui avec le coude lorsqu’il se trouve sur le sol, encore une fois. Bref, il existe toutes sortes d’interdictions qui régissent la manière dont doit se dérouler un match de MMA. Et c’est bien qu’il en soit ainsi étant donné le caractère assez violent de ce sport qui peut conduire à certaines situations dangereuses.

Comment se passe un combat de MMA ?

Tout comme la boxe, le MMA oppose deux combattants qui s’affrontent à l’intérieur d’un cage baptisée l’octogone. Toutefois, contrairement à la boxe, le MMA est le seul sport se déroulant dans un endroit aussi isolé et clos. À noter que les sportifs de la MMA peuvent se servir de la cage comme d’un appui pour s’élancer sur leurs adversaires. En tout, un combat de MMA se divise en trois rounds de 5 minutes chacun. Les débutants commencent généralement avec un round de 3 minutes. En revanche, certains matchs de compétitions prestigieuses, comme l’UFC, peuvent durer beaucoup plus longtemps. On parle parfois d’un combat contenant 5 rounds de 5 minutes, ce qui n’est pas négligeable !

Pour l’emporter sur son adversaire dans un match de MMA, il existe plusieurs approches différentes. La première consiste à mettre son adversaire K.O. Autrement dit, mettre son adversaire hors d’état de poursuivre le combat. Ce dernier peut soit tomber au sol et ne pas se relever soit déclarer forfait. La seconde option consiste à recourir à l’une des techniques d’immobilisation utilisées dans le MMA comme une clé de bras, clé d’épaules, ou clé de cheville. Sinon, un des deux adversaires peut remporte le match sur une décision arbitrale aussi. Bref, il n’existe pas une seule manière de remporter un match de MMA tout comme il n’existe pas une seule manière de combattre.

Le MMA étant un sport assez libre, énergique et intense, les combattants sont libres d’adopter le style de combat qu’ils estiment le plus adapté à la situation. À partir du moment où aucun des deux adversaires n’enfreint le règlement dont l’arbitre est le garant, il est possible de remporter un match de MMA avec l’art et la manière et c’est, après tout, tout ce qu’on demande !