Combat au sol (grappling)

Technique de combat, discipline sportive, le Grappling est une pratique qui s’inscrit dans le combat au sol. Il regroupe plusieurs disciplines dont l’objectif principal est de soumettre son adversaire. Plus qu’un sport, cette discipline permet d’être en harmonie avec le corps. Découvrez ce qu’est le grappling.

Grappling

Qu’est-ce que le grappling ?

Le grappling est un sport de combat considéré comme hybride. Il regroupe différentes formes apparentées à celle de la lutte, du sambo ou encore du Jiu jitsu brésilien. Il a pour objectif principal de soumettre son adversaire et de le faire abandonner à partir de diverses techniques de soumission (luxation, pression musculaire, étranglements, etc.)

Au sol, chaque compétiteur tente de soumettre son adversaire par les différentes techniques autorisées par le règlement de la compétition. Le terme grappling met surtout en avant la préhension. Les techniques se basent ainsi sur les saisies sur le partenaire, les frappes ou les percussions.

Les différents types de grappling

Selon le comité olympique français, il existe deux types de grappling, qui se diffèrent selon la tenue portée. Il existe le « No-Gi », c’est-à-dire sans kimono et le « Gi », avec kimono. Les compétitions sont généralement organisées dans les deux styles pour que chaque athlète puisse exprimer les meilleurs de leurs capacités. Il y a également une autre variante, le fight, qui s’apparente aux combats du sol.

Le No-Gi (sans kimono)

Le grappling No-Gi regroupe les formes de combat qui s’apparentent au Jiu jitsu brésilien. Sa principale différence reste l’absence de kimono. Cette forme se pratique avec un short, un tee-shirt en lycra. Toutefois, il faut bien choisir le tissu des vêtements utilisés pendant la séance d’entraînement ou la compétition. Il doit permettre d’effectuer les différents mouvements en toute aise.

Le Gi (avec kimono)

Le grappling Gi ressemble également aux différentes formes de lutte et de Jiu jitsu brésilien. Cette forme permet aux pratiquants de porter le kimono.

Le fight

L’autre type de grappling est le fight. Il s’agit de plusieurs techniques de combat au sol, qui inclut les percussions.

Grappling

Les règlements du Grappling

Plus qu’un simple combat, le grappling est une discipline qui permet aux pratiquants d’harmoniser son corps et son style de vie. Ainsi, homme, femme et enfants peuvent le pratiquer sans soucis.

Les règlements vestimentaires :

Les participants mettent en général des shorts qui doivent plaquer la jambe et ne dépassent pas les genoux. Ils ne doivent pas comporter de boutons ou tous autres accessoires pouvant blesser. Le T-shirt doit également être de même. De préférence, portez des vêtements sobres, sans couleurs et motifs qui ne risquent pas de déranger le travail du juge-arbitre.

Les lutteurs peuvent porter des casques dans le but de protéger les oreilles. Ceux-ci doivent être approuvés par la fédération et ne comportent aucun accessoire à risque. Les chaussures ne sont pas obligatoires, mais les participants peuvent porter des modèles approuvés. Les chaussures à talons, les semelles cloutées sont interdites.

Les lutteurs ne doivent pas non plus porter des bandages aux poignets, aux chevilles, sauf sur ordre du médecin. Aucun bijou ne peut être porté. Les ongles doivent être coupés et les cheveux parfaitement attacher.

Les types de prises interdites

Sont interdites durant le match de combat au sol, les prises suivantes :

  • Les gifles et claques : quelles que soient les circonstances
  • Les doigts et petites articulations
  • Les coups de poing
  • Les prises qui peuvent provoquer des fractures des os et des
    articulations
  • Les torsions volontaires du poignet
  • Les prises impliquant la tête seule (coup de tête, clé de tête ou de
    mâchoire)
  • Les morsures
  • Les attaques aux yeux
  • Les croche-pieds ou ciseaux
  • Les insultes

Sont considérées comme infractions :

  • L’attaque avant le sifflet de l’arbitre
  • La position de départ incorrecte (dans le but de prendre avantage)
  • Quitter le tapis sans permission

Règlements liés à la santé:

Les personnes infectées par le virus du VIH/SIDA ne sont pas autorisées à participer aux compétitions de grappling.

En cas de blessure ou de saignement de l’un des participants, le juge-arbitre peut interrompre ou demander l’arrêt du match. Si un lutteur tente d’éviter une soumission en simulant une blessure, le juge-arbitre réclame le « catch ».

Déroulement d’un combat de Grappling

Un match de grappling dure environ 4 à 6 minutes selon les participants. Les athlètes benjamins combattront pendant 4 minutes. Les athlètes juniors combattront pendant 5 minutes tandis que pour les adultes, le combat dure environ 6 minutes.

Tous les combats de grappling commencent par la partie Wrestling. Les lutteurs se mettent debout. Mais ils peuvent également décider de se mettre en position assise. L’objectif de chaque joueur et d’amener son adversaire au sol.

Une fois au sol, les joueurs enchainent avec des positions dominantes dans le but de se contrôler. Ils usent différentes techniques pour que l’adversaire soit en position de soumission. Plus la position est dominante, plus il y a de la chance de réussir la technique de soumission.

Le combat se termine lorsqu’un des participants abandonne à la suite d’une technique de soumission réalisée par son adversaire. Le combat peut aussi s’arrêter si le juge-arbitre estime qu’un adversaire risque une blessure importante durant la position de soumission.

Les compétitions se déroulent le plus souvent par catégories de niveau, d’âge et de poids. Elles se déroulent avec un temps défini. A l’issu du temps réparti, si aucun des adversaires n’a abandonné, le vainqueur sera désigné en fonction de points. Celui qui a marqué le plus de points remporte la victoire. Les points sont gagnés selon les positions dominantes effectuées par le joueur.

Les différentes disciplines de grappling

Le grappling est inspiré de différentes disciplines qui incluent les pratiques de combat au sol, de percussions et de soumissions. On distingue notamment trois types de disciplines.

Jiu Jitsu Brésilien

Le Jiu jitsu brésilien est un art martial issu du Jiu jitsu japonais. Il se pratique principalement au sol. Le but ultime de ce type de combat est de soumettre l’adversaire par étranglement, par clé articulaire, ou par compression musculaire. Par contre, les percussions (coups de pieds, croche-pieds, coup de poing, etc.) ne sont pas autorisées dans cette discipline. La technique, le timing et l’effet levier sont les principes de cet art. Le Jiu jitsu brésilien est souvent confondu avec le judo, mais en général, ces deux disciplines ne sont pas liées.

Sambo

Le sambo est la forme de combat au sol qui vient principalement de la Russie. Il est composé de diverses formes des autres disciplines comme le MMA ou le krav-maga qui est sont très à la mode. Le sambo est un peu particulier puisqu’il en existe trois formes. Le sambo sportif ressemble un peu au judo et à la lutte. Il existe le sambo combat où les coups de poing, de tête, de pieds, les projections et les étranglements sont autorisés. Il existe également le sambo self-défense qui se rapproche un peu du grappling, dans la technique de soumission.

Lutte

La lutte est un sport de grappling qui consiste à renverser l’adversaire au sol dans le but de le soumettre. Des combinaisons technico-tactiques sont utilisées par les joueurs. La lutte utilise un principe unique : le tombé qui consiste à maintenir les deux épaules plaquées au tapis. La lutte ressemble au grappling dont la mesure où tous les coups et positions qui font mal sont interdits. Ainsi, les gifles, les morsures, les griffures, les torsions, etc. ne sont pas autorisées dans les séances d’entrainement, comme dans les compétitions.