Jon Jones

Jon Jones

Nom : Jonathan Dwight Jones
Surnom : Jon Jones, Bones
Date de Naissance : 19 juillet 1987
Nationalité : Américain
Taille : 193, 04 cm
Catégorie MMA : poids mi-lourds (Light Heavyweight)
Style de combat : Boxe, lutte, lutte gréco-romaine, gaidojutsu, jiu-jitsu brésilien, muay-thaï, capoeira, jet kune do.

 


Petite biographie


Jonathan Dwight Jones ou Jon Jones est un combattant de MMA américain, né le 19 juillet 1987 à Rochester, New York, États-Unis. Fils d’Arthur Jones jr. et de Camille Jones, il a deux frères qui jouent au football américain (Arthur et Chandler). En couple avec Jessie Moses, Jones a trois filles (Leah Jones, Carmen Nicole Jones, Olivia Haven Jones).

Il se caractérise de sa corpulence assez imposante de 1m93 pour 103 kg. Appelé « Bones » par ses adversaires, Jon Jones est un combattant polyvalent qui n’a de cesse d’améliorer ses techniques issues du jiu-jitsu brésilien et du muay-thaï ainsi que d’autres domaines.

De ses débuts, même en jonglant entre ses études de droit et le sport (lutte gréco-romaine), Jon Jones remporta le championnat de l’état de New York et ainsi que le titre universitaire au niveau national.

Il commença sa carrière professionnelle en 2008 et s’illustra par une longue série de victoires. Ses efforts furent récompensés en remportant son premier titre professionnel des poids mi-lourd de l’USKBA. Et en 2011, il a obtenu le titre de champion de l’UFC face à Mauricio Rua à seulement 23ans et de resta jusqu’en 2015 après sa destitution à cause d’un problème judiciaire. En 2017, Jon Jones récupéra son titre en battant Daniel Cormier avant de devoir encore renoncer pour cause de dopage.

Ce champion s’illustra dans le monde du MMA par ses palmarès impressionnants notamment ses records de victoire consécutive, nombre de défense de titre.


Carrière professionnelle en MMA


Débuts dans les arts martiaux mixtes

À la base, Jon Jones a pratiqué la lutte gréco-romaine à Morrisville State College. Dès le début, il s’est déjà distingué en remportant le championnat de l’état de New York, puis en devenant champion universitaire au niveau national.

Entre ses études de justice criminelle et le sport, son choix s’est tourné vers le combat. En 2008, Bones abandonne alors ses études de droit et se consacra au maximum à sa carrière professionnelle en MMA.À seulement 20 ans, ce petit prodige du ring a enchainé les victoires, notamment, face à Brad Bernard le 12 avril 2008 pour la Full Force Productions,

Jon Jones

le Brésilien Carlos Eduardo lors du Battle Cage Xtreme IV, Anthony Pina lors de l’ICE Fighter, ainsi que deux autres victoires. Jones arrive alors à décrocher le titre des poids mi-lourds de l’United States Kickboxing Association ou USKBA face à l’américain Moyses Gabin cette même année.

Ultimate Fighting Championship

Premier combat

Bones signe avec l’UFC en 2008 et remporte facilement ses premiers combats en usant de sa polyvalence, son intelligence et de son efficacité. Il a fait face au :

  • Brésilien Andre Gusmao lors de l’UFC 87, le 9 août 2008 avec une victoire par décision unanime;
  • Stephan Bonnar lors de l’UFC 94, le 31 janvier 2009 avec une victoire par décision unanime ;
  • Jake O’Brien lors de l’UFC 100, le 11 juillet 2009 avec une victoire par Soumission (étranglement
    en guillotine) après avoir fait vaciller dans adversaire d’un coup de poing retourné.

Vu ses performances, il n’est pas étonnant de voir Jones signer un nouveau contrat de 4 combats à l’UFC.

Malheureusement, contre Matt Hamill lors de la finale du « The Ultimate Fighter: Heavyweights Finale », le 5 décembre 2009, même en dominant l’issu du combat, Jon Jones envoie quand même un coup de coude non autorisé à son adversaire. Ce geste lui écopa une disqualification et infligea la première défaite de sa carrière. Toutefois, cette erreur ne l’empêcha pas d’avancer et de battre 1 à 1 ses adversaires.

Pour se hisser au sommet de sa division, il doit encore vaincre le teneur du titre de champion des poids mi-lourds de l’UFC : Mauricio Rua. L’occasion s’est présentée quand l’aspirant numéro 1, et partenaire d’entrainement chez Greg Jackson de Jon Jones, Rashad Evans, ne put concourir au titre de champion à cause d’une blessure au genou.

 

Champion des poids mi-lourds de l’UFC

Le 19 mars 2011, Jones combattit face à Mauricio Rua pour le titre de champion des poids mi-lourds de l’UFC, lors de l’UFC 128. Jon Jones ou Bones a prit d’assaut le champion en mettant en avant toutes ses techniques (les coudes, les genoux, les poings, les pieds à tous les niveaux, les amenées au sol, les contrôles au sol.). L’arbitre a été obligé de stopper le match et a donc déclaré Jon Jones vainqueur par TKO et devient le nouveau champion des poids mi-lourds de l’UFC à juste 23 ans et 8 mois.

La rencontre avec l’aspirant au titre n°1, Rashad Evans et Jones est donc prévue le 19 mars 2011. Mais un problème de blessure à la main provoquant une longue convalescence reporte ce match pour une autre fois. Vu que Rashad Evans n’était plus disponible après avoir combattu et remporté une victoire face à Tito Ortiz, Jon Jones affronte alors l’ancien champion poids mi-lourd Quinton Jackson. Ce combat s’est soldé par la victoire de Jon Jones par Soumission (étranglement arrière) dans la quatrième reprise lors de l’UFC 135 du 24 septembre 2011. Le 10 décembre 2011, le combattant américain rencontra le brésilien Lyoto Machida lors de l’UFC 140 et réussit à défendre son titre avec une Soumission technique (étranglement en guillotine).

Après 2 matchs reportés entre Evans et Jones, les deux combattants s’affrontent enfin le 21 avril 2012 lors de l’UFC 145. Usant de son allonge, Bones profite de l’occasion pour dominer son adversaire et remporte le combat par décision unanime.

Le 21 septembre 2013, lors de l’UFC165, c’est le Choc de titan. Jones défend son titre contre le suédois Alexander Gustafsson. C’est le plus dur combat de sa carrière dit le champion. Même ayant un grand gabarit, son adversaire n’est pas du moindre. Jones remporta de peu la victoire par décision unanime en temps règlementaire (48-47, 48-47, 49-46).Avec cette sixième défense consécutive de titre, Jon Jones devient le combattant mi-lourd le plus titré de l’organisation et sa série de 10 victoires signe la 4e performance de l’histoire de l’UFC.

Jon Jones

Le 26 avril 2014, à Baltimore, son exploit ne cesse de l’accroitre en gagnant contre le brésilien Glover Teixeira. De cette manière, il conserve son titre et partagea avec Royce Gracie le titre de la 3e plus longue série victoire consécutive, onze plus exactement. Ajouté à cela, il détient alors la plus longue série victoire consécutive de l’histoire de sa division. Jon Jones se met aussi à la 3e place du nombre de victoires chez les poids mi-lourds. Pour couronner le tout, il est le poids mi-lourd ayant mis le plus de coups de l’histoire de l’UFC, soit 824. Pour cause de blessure à la jambe, Jon Jones était obligé de déclarer forfait et

reporter le combat face à l’ancien lutteur olympique Daniel Cormier à l’UFC 182 du 3 janvier 2015. Le titre resta dans l’équipe de Jones malgré la résistance de Cormier jusqu’au 3e round. Son palmarès passe alors à 15 victoires dans la division, à 8 défenses de titre, et rejoint le géant George Saint-Pierre à la deuxième place de la plus longue série de victoire consécutive de l’histoire de l’UFC.

Étant blessé, le tenant du titre Daniel Cormier se retire du combat. C’est l’américain Ovince St-Preux qui prend le relais pour l’affrontement. Ce combat met en jeu le titre intérimaire de la division à l’occasion de l’UFC 197 du 23 avril 2016. Jon Jones gagne le combat par décision unanime et remporte le titre intérimaire des poids mi-lourds de l’UFC et s’aligne au record de Chuck Liddell avec 16 victoires dans la division.

Après sa deuxième destitution, le 29 décembre 2018, à l’occasion de l’UFC 232, Jon Jones affronte à nouveau le suédois Alexander Gustafsson pour le titre des poids mi-lourds de l’UFC (vacant), et le remporte avec une victoire par TKO (coup de poing).

Lors l’UFC 235, le samedi 2 mars 2019 à Las Vegas, Jon Jones défendit son titre contre Anthony Smith pour la ceinture des poids mi-lourds. Jones ressort vainqueur par décision unanime (48-44, 48-44, 48-44). Par conséquent, il a 9 défenses de titre et à son actif.

Destitution du titre de champion, suspension

Le 28 avril 2015, trois semaines avant l’affrontement prévu pour l’UFC 187, le champion en titre poids
mi-lourds est accusé de délit de fuite après un accident routier. De ce fait, il est retiré du combat, destitué de son titre et suspendu indéfiniment par l’UFC. En octobre 2015, l’UFC le réintégra après avoir plaidé coupable.

Le combat tant attendu contre son rival Daniel Cormier programmé pour l’UFC200 s’est soldé par une déception. En effet, Jon Jones est éliminé de l’UFC 200, 3 jours avant la festivité à cause d’une possible violation des règles de l’Agence américaine antidopage (USADA). Après la confirmation des faits, Jon Jones est suspendu jusqu’à la proclamation des sanctions. Le 7 novembre, Jones est suspendu par l’UFC pour une durée de douze mois et destitué de la ceinture intérimaire.

Une fois les 12mois écoulés, à l’occasion de l’UFC 214 du 29 juillet 2017, Jones et Cormier s’affronte pour le titre de champion. Au 3e round que Jon Jones gagne par KO et reprend son titre de champion poids mi-lourds. Le comble de l’ironie, il est encore testé positif aux stéroïdes avec l’échantillon prélevé après la pesée officielle. Jon Jones se trouve pour la 2e fois, retiré de son titre, qui revient automatiquement à Daniel Cormier.


Récompenses et records


Durant toute sa carrière professionnelle, Jon Jones a effectué 26 combats, dont 24 gagnés, 1 perdus et 1 sans décision il a infligé 10 KO, 6 soumissions et 8 défaites sur décision à ses adversaires. En revanche, il a subi 1 disqualification.

JON JONES

Il a remporté les récompenses suivantes:

  • Fight of the night – UFC Bonus Awards 2011-2013-2015
  • World MMA Awards Fight of the Year 2014
  • ESPN.com MMA Awards Fight of the Year 2013
  • FoxSports.com Fight of the Year 2013
  • M MMAInsider.net Fight of the Year 2013
  • MMAjunkie.com Fight of the Year 2013
  • MAfighting.com Fight of the Year 2013
  • MMAWeekly.com Fight of the Year 2013
  • Sherdog Fight of the Year 2013
  • Yahoo! Sports Fight of the Year 2013
  • Submission of the Night – UFC Bonus Awards 2011-2012
  • World MMAawards Fighter of the Year 2011-2012
  • ESPN.com MMA Awards Fighter of the Year 2011
  • Sherdog Fight of the 2011.
  • Sherdog Beatdown of the Year 2011
  • Spike Guys’ Choice Awards Most Dangerous Man 2011
  • Wrestling Observer Newsletter Most Outstanding Fighter 2011
  • Knockout of the Night – UFC Bonus Awards 2010
  • World MMA Awards Breakthrough Fighter of the Year 2010
  • FIGHT! Magazine Newcomer of the Year 2009

Les défence à son actif sont:

  • 09 défenses de titre;
  • 18 victoires dans la division.